sfa auvillar

     English

 

  La Famille Kurzweil

Auvillar :
le temps de l'assignation à résidence
mai - août 1942

11.05.42 Adèle KURZWEIL, autorisée à résider à Montauban pour poursuivre ses études, habite chez Mme Margarethe WEISS, 15 rue Saint-Louis.
15.05.42 Consulado Général de Mexico, Marseille écrit à B. KURZWEIL, Hôtel Bonne Etape, Auvillar, Tarn-et-Garonne :
" Suite à votre lettre du 11.05.42, je vous informe que je n'ai reçu aucune réponse de mon gouvernement concernant la ratification de votre visa. Ai pris bonne note de votre nouvelle adresse pour vous communiquer les décision de mon gouvernement à votre égard ".
29.05.42 obligation du port de l'étoile jaune pour les juifs résidant en zone occupée.
date inconnue (mais pendant le séjour à Auvillar car B. KURZWEIL évoque sa " patronne " dans lettre du 26.08.42). Bruno KURZWEIL rédige un brouillon de contrat de travail ouvrier agricole pour salaire de 800 F par mois.
29.05.42 Laval annonce la Relève et souhaite publiquement la victoire de l'Allemagne.
20.06.42 Sauf-conduit temporaire (valable un mois) de la brigade de gendarmerie d'Auvillar autorisant Adèle à faire l'aller-retour Auvillar / Montauban :
" ... en résidence assignée (à Auvillar) mais autorisée par M. le Préfet de Tarn-et-Garonne à résider à Montauban, où elle poursuit ses études. Ses parents habitent à Auvillar, et elle vient de temps à autres leur rendre visite ".
24.06.42 Télégramme pour Bruno KURZWEIL, Hôtel Bonne Etape, Auvillar :
" Ask at once center concerning renewed visas . - Rodolfo NEUHAUS - ".
01.07.42 Lycée Michelet, directrice Mme SOULIE, invite M. et Mme KURZWEIL à la cérémonie de distribution des Prix, Théâtre Municipal, le 13.07.42, présence BOURDEAU, Maire de Montauban.
06.07.42 Bruno KURZWEIL se procure un rapport sur " la situation générale de l'émigration" rédigé par l'U.G.I.F., H.I.C.E.M. France, 6eme division.
08.07.42 U.G.I.F. (H.I.C.E.M. France , Marseille) écrit à Bruno KURZWEIL, 3 place de l'horloge, Auvillar, Tarn-et-Garonne, (chez Mme SOREL) :
" Avons reçu vos lettres des 24.06 et 06.07.42, mais aucune nouvelle autorisation de visa pour vous m'est parvenue au Consulat du Mexique ".
09.07.42 Jane COURCOUL, camarade de classe, écrit à Adèle KURZWEIL, 15 rue Saint-Louis.
16 et 17.07.42 opération "Vent printanier" à Paris, rafle dite du "Vel'd'hiv'", près de 13.000 juifs étrangers sont arrêtés et internés par la police française, puis seront déportés.
22.07.42 U.G.I.F. (HICEM France, 6eme division) pour Bruno KURZWEIL, place de l'Horloge, Auvillar :
" votre dossier est encore en suspens au Consulat... Nouvelle démarche dans 8 jours ".
.08.42 Bruno KURZWEIL se procure un document d'une feuille sur "l'émigration au Mexique" publié par I'U.G.I.F. (HICEM.).
20.08.42 Mgr Saliège, archevêque de Toulouse, rédige une lettre de protestation contre les opérations de déportation des juifs, qui sera lue dans les églises du diocèse le dimanche 23 août.
24.08.42 gendarmerie d'Auvillar reçoit instruction, selon note 83/4 section, d'organiser opération prescrivant internement des lsraélistes. 84 juifs du 302ème G.T.E de Septfonds sont déportés à Drancy.
26.08.42 rafles des juifs étrangers en zone non occupée par les forces de police et de gendarmerie françaises.
173 personnes sont arrêtées en Tarn-et-Garonne, la plus jeune n'a pas trois ans, un suicide est constaté.
26.08.42 Bruno KURZWEIL écrit Pierre THIBAULT, Hôtel Larquier, Mazerolles, Basses-Pyrénées (la lettre, cachetée et timbrée, ne sera jamais postée) :
" ...quant à nous c'est bien vraisemblable qu'on va nous faire partir d'ici. C'est tout incertain, notre destin, hélas, non seulement le mien, mais aussi celui de ma femme et de ma fille.
... je suis dans une situation bien alarmante et très chargé de travaux de préparation... "
La famille KURZWEIL est raflée à son domicile par la gendarmerie.


19 heures 28
  17 août 2017
   S.F.A. Auvillar
LA MEMOIRE DE LA FAMILLE KURZWEIL
Deutsch

Auvillar, 26 août 1942: Une rafle au petit matin
Pascal Caïla:
Itinéraire d'une famille autrichienne socialiste et juive 1938-1942

Préface
Famille Kurzweil
De Graz a Paris: le temps de l'exil - Mars - octobre 1938
Paris : le temps du refuge politique - Octobre 1938 - juin 1940
De Paris à Montauban : le temps de l'exode - Juin - août 1940
Montauban : le temps de la discrimination - Août 1940 - mai 1942
Auvillar : le temps de l'assignation à résidence - Mai - août 1942
Epilogue : De Septfonds à Auschwitz : le temps de la déportation - Août - septembre 1942
Videos sur l'ouverture des valises 1990
 Documents
Une exellente documentation sur Adele Kurzweil se trouve sur ce site.


Document sans titre